Accroître la diversité dans la région euro-méditerranéenne

2 octobre 2014- 3 octobre 2014 | Conférence | Anglais | Français | Palau Firal, Tarragona

Contrairement à ce que l’on pensait auparavant, les révolutions arabes n’ont pas conduit à la démocratisation de l’ensemble du sud de la Méditerranée. En fait, la région est aujourd’hui plus hétérogène qu’auparavant, certains pays se dirigeant vers la démocratie et d’autres plongés dans une grave crise interne. Les anciens et nouveaux acteurs internes et externes sont également disposés à gagner en influence et en pouvoir au milieu de conflits d’intérêts divergents.

L’objectif de la conférence annuelle EuroMeSCo 2014 est d’analyser la diversité et la complexité croissantes de la région sous différents angles. La séance d’ouverture se concentre sur les conflits régionaux et le rôle des acteurs extérieurs. La première session plénière a exploré les anciens et les nouveaux acteurs internes et externes et a réfléchi à la manière dont l’UE pourrait maintenir son influence dans le nouvel ordre géopolitique. La dernière séance plénière analyse les défis et les opportunités posés par la fragmentation régionale de la politique euro-méditerranéenne. En outre, trois séances de travail parallèles se concentrent sur les facteurs spécifiques derrière les transformations politiques dans la région.

Une centaine d’experts, de parties prenantes et d’acteurs politiques, de toute la région méditerranéenne, assistent à la conférence de Tarragone.

Photos


slideshow image