Réseaux

Nous remplissons notre mission grâce à une approche unique qui associe la création d’idées à la mobilisation d’acteurs clés (chercheurs, universitaires, société civile et secteur privé) de la région euro-méditerranéenne par la coordination d’un ensemble de réseaux régionaux.


EuroMeSCo

EuroMeSCo est devenu une marque de fabrique pour la recherche à finalités politiques concernant les questions liées à la coopération euro-méditerranéenne, en particulier le développement économique, la sécurité et la migration. Comptant 104 laboratoires d’idées et instituts affiliés et environ 500 experts issus de 29 pays différents, le réseau a développé des outils efficaces au profit de ses membres et d’une communauté élargie de parties prenantes dans la région euro-méditerranéenne.


Grâce à un large éventail de publications, d’enquêtes, d’événements, d’activités de formation, de matériel audiovisuel et à une forte présence dans les médias sociaux, chaque année, le réseau entre en contact avec des milliers d’experts, de groupes de réflexion, de chercheurs, de décideurs politiques, de membres de la société civile et d’entreprises. Ce faisant, EuroMeSCo contribue fortement à la rationalisation d’une véritable recherche conjointe impliquant des experts européens et sud-méditerranéens, encourage les échanges entre ceux-ci et, en fin de compte, promeut l’intégration euro-méditerranéenne. Toutes les activités partagent un engagement général visant à encourager la participation des jeunes et à assurer l’égalité des sexes dans la communauté des experts euro-méditerranéens.

Voir site web

La Fondation des femmes de l’Euro-Méditerranée

La Fondation des femmes de l’Euro-Méditerranée (FEM) favorise l’échange de connaissances et de bonnes pratiques en matière d’égalité des sexes. Comptant plus de 500 membres établis dans 35 pays différents, l’IEMed est membre fondateur de la FEM, abrite son siège et prend en charge son secrétariat depuis sa création en 2014.

Ce réseau offre une plateforme virtuelle trilingue — en anglais, français et arabe — où sont rassemblées des informations sur les initiatives locales et régionales en matière de genre. En outre, il comprend un centre documentaire en libre accès avec des publications propres et externes, résultat d’une recherche participative, qui permettent de comprendre la complexité de la question de l’égalité des sexes en Méditerranée. La fondation mène également des actions sur le terrain au moyen d’initiatives locales qui cherchent à influencer l’environnement social et politique.

Toutes les actions mises en œuvre par la fondation contribuent à enrichir le débat sur l’égalité des sexes et à transformer la région euro-méditerranéenne en un espace de pleine participation des femmes dans les sphères sociales, économiques et politiques.

Voir site web

Réseau espagnol de la Fondation Anna Lindh

Le réseau ReFAL est le plus grand réseau d’organisations de la société civile euro-méditerranéenne axé sur le dialogue interculturel. Son objectif est l’évolution sociale et la construction de sociétés euro-méditerranéennes plus innovantes, démocratiques et durables.

Le réseau, constitué de 160 entités en Espagne et de plus de 4 200 dans toute la zone Euromed, permet à ses membres de partager des synergies fondées sur la perspective interculturelle et transversale qui caractérise toutes leurs activités, et ce avec un objectif commun : montrer la richesse de la diversité culturelle. Parmi les différents acteurs de la société civile, les jeunes jouent un rôle essentiel dans le débat en faveur d’un changement de discours. Les programmes de mobilité et d’apprentissage interculturel sont des exemples d’espaces partagés où l’hétérogénéité des membres offre une forte valeur ajoutée.

Par son engagement de plus de 15 ans en faveur du dialogue interculturel et du respect des différences, le réseau ReFal contribue à améliorer la cohésion sociale et à créer des sociétés méditerranéennes plus inclusives et plus résilientes.

Voir site web

MedThink 5+5

Le MedThink 5+5 est un réseau de groupes de réflexion qui favorise le dialogue et la recherche pour promouvoir l’intégration régionale en Méditerranée occidentale, une composante de la vaste région euro-méditerranéenne.

Le réseau est né en 2016, à l’initiative de l’IEMed, en coordination avec des laboratoires d’idées et des institutions de diplomatie publique, conformément au mandat établi par les chefs d’État et de gouvernement lors du sommet de 2012 du Dialogue 5+5. Cette plateforme unique, composée de plus de 30 institutions établies au Portugal, en Espagne, en France, en Italie, à Malte, au Maroc, en Mauritanie, en Algérie, en Libye et en Tunisie, contribue au dialogue, à l’échange et à la recherche conjointe sur des domaines de coopération cruciaux au niveau sous-régional.

Œuvrant au renforcement du dialogue de la Méditerranée occidentale, le MedThink 5+5 offre la possibilité inégalée d’accroître l’appropriation des processus d’élaboration des politiques. Il permet aux institutions de recherche de transmettre leurs messages aux décideurs et aux responsables politiques tout en améliorant la compréhension des principaux défis, besoins et tendances qui ont un impact sur la coopération sous-régionale.

Voir site web

MED Confederation

La MED Confederation est une alliance d’institutions euro-méditerranéennes qui promeut un développement socioéconomique inclusif dans la région méditerranéenne. En créant un dialogue dynamique, des partenariats et des synergies entre les entreprises, la société civile et les laboratoires d’idées, la Confédération MED renforce la sensibilisation, les meilleures pratiques, les initiatives et les solutions innovantes pour relever les principaux défis de l’agenda socioéconomique euro-méditerranéen.

Cette plateforme est ouverte à toute entreprise et organisation partageant la devise de la MED Confederation « Grow together, grow better » [grandir ensemble, mieux grandir]. L’alliance offre un cadre unique facilitant les contacts, la collaboration, les synergies et les projets conjoints sous une même égide, pour le progrès et au profit des sociétés euro-méditerranéennes.


Réseau euro-méditerranéen de garantie

L’allègement des contraintes d’accès au financement pour les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) est crucial pour parvenir à un développement financier inclusif contribuant à la croissance économique et à la création d’emplois dans les pays du Sud de la Méditerranée.

S’appuyant sur les cadres institutionnels et les politiques de l’UE, le réseau euro-méditerranéen de garantie (EMGN) a été créé en 2019 pour répondre à cet objectif : faciliter l’accès au financement des MPME par le biais de garanties de crédit.

Promu par l’Association des économistes euro-méditerranéens (EMEA) et l’Institut européen de la Méditerranée (IEMed) et bénéficiant du soutien de la Société allemande pour la coopération internationale (GiZ), le réseau rassemble des systèmes de garantie de crédit des deux rives de la Méditerranée afin de créer et de diffuser des connaissances sur les systèmes de garantie de crédit (SGC), de soutenir leur développement dans les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée (SEM) et d’accroître la coopération entre ses membres, l’UE et les institutions financières internationales.

Voir site web