Intégration économique et co-développement: recettes pour un progrès partagé dans la région méditerranée

4 octobre 2018- 5 octobre 2018 | Conférence | Anglais | Rome
slideshow image

Dix ans se sont écoulés depuis que la déclaration de Paris de 2008 a annoncé le lancement de l’Union pour la Méditerranée. Guidée par la recherche de la paix, de la stabilité et de la sécurité, l’UpM s’appuie sur l’héritage du processus de Barcelone, dont elle a hérité de l’engagement de promouvoir un espace de dialogue et de prospérité partagée en Méditerranée. Néanmoins, ses premiers pas ont été entravés par un contexte particulièrement instable : l’extrémisme violent, les crises des migrants, les efforts de reconstruction, la pauvreté, le chômage et l’absence d’intégration restent parmi les principaux défis à relever.

Néanmoins, les principes fixés par les déclarations de Barcelone et de Paris sont loin d’avoir perdu toute validité. L’agenda politique euro-méditerranéenne doit être motivé par une coopération économique renforcée entre les pays du Nord et du Sud, des échanges accrus et des flux d’investissement dynamiques. La coopération économique et l’intégration régionale sont de puissants outils de croissance, de création d’emplois et de développement durable. Cependant, pour que cela soit possible, l’engagement politique et les réformes économiques structurelles sont des facteurs essentiels à respecter.

Le rôle des stakeholders méditerranéens qui souscrivent à nos défis communs et partagés est essentiel pour un tel processus. Dans cette mesure, la communauté grandissante de citoyens binationaux et de la diaspora des deux rives de la Méditerranée ne doit pas être laissée de côté. Leur implication économique et leur intégration dans des affaires d’intérêt commun pourraient devenir des catalyseurs essentiels d’une approche renouvelée du codéveloppement.

La nouvelle édition de la conférence annuelle sur la Méditerranée organisée par la Ligue européenne de coopération économique (LECE) et l’Institut européen de la Méditerranée (IEMed) est une excellente occasion d’échanger des idées sur de tels défis en engageant de grands experts de la région qui partagent leur expertise et nourrissent le débat sur la voie vers un avenir méditerranéen meilleur et commun.

Collaboration