Comprendre l’activisme des jeunes dans les pays du sud et de l’est de la Méditerranée

18 novembre 2015 | Workshop | Anglais | Beirut
slideshow image

L’Istituto Affari Internazionali organise l’atelier dans le cadre du projet EuroMeSCo, cofinancé par l’Union européenne et l’IEMed.

Les chercheurs du réseau et les praticiens discutent des premiers résultats de la recherche de l’étude politique conjointe «Comprendre l’activisme lié aux jeunes dans les pays du sud et de l’est de la Méditerranée». L’atelier examine en particulier les actions, les objectifs et les stratégies des mouvements de jeunesse dans le domaine socio-politique, avec des études de cas en Égypte, en Tunisie et en Palestine.

La première contribution au rapport, rédigée par Silvia Colombo, Senior Fellow à l’IAI, Rome, et auteur principal de l’étude de politique, vise à fournir le cadre d’analyse pour l’ensemble de l’étude de politique en s’attardant sur différents aspects liés par le conceptualisation de la jeunesse comme un «récit».

Le deuxième chapitre sur «La quête de responsabilité et de changement sociopolitique en Égypte: répertoire des actions et des défis pour l’activisme des jeunes au niveau local» est écrit par Nadine Abdalla, associée de recherche au Forum arabe pour les alternatives (AFA) en Égypte.

La troisième contribution se penche sur le cas de la jeunesse palestinienne, avec une référence spécifique aux jeunes générations de Gaza. Le chapitre est rédigé par Omar Shaban, directeur de Pal-Think à Gaza.La contribution finale est rédigée par Isabel Schäfer de l’Institut allemand de développement à Bonn sur le thème «Favoriser une approche sensible à la jeunesse dans les politiques de l’UE envers les pays du sud et de l’est de la Méditerranée – Le cas de la Tunisie».