Dialogue politique en Égypte pour favoriser l’application du droit des successions

28 février 2019 | Conférence | Arabic | Sohag
slideshow image

L’association Badr Eltawayel organise une table ronde à Sohag (Égypte) pour discuter de la loi 219 de 2017 qui protège les droits des femmes en matière d’héritage, dans le cadre du projet CSO WINS, financé par l’Union européenne et coordonné par l’IEMed en synergie avec l’action de la Fondation des Femmes de l’Euro-Méditerranée.

Le dialogue politique réunis plusieurs membres du milieu judiciaire et de la société civile, journalistes et parlementaires, ainsi que des personnalités représentantes du Conseil national des femmes, dans le but principal de débattre de la nécessité de prendre des mesures urgentes pour remettre le droit successoral sur les rails en termes de défense du droit des femmes à l’héritage.

L’association Badr veut réussir à engager les journalistes à sensibiliser l’opinion publique à ce sujet et à insister sur la nécessité d’une nouvelle législation applicable. Le gouvernorat de Sohag est aussi mobilisé en faveur d’une réforme de la loi afin d’augmenter les sanctions contre les personnes qui privent les femmes égyptiennes de leur héritage.

Cet événement s’appuis sur les efforts initiés lors de la campagne de plaidoyer mise en œuvre par l’Association Badr dans le cadre de CSO WINS.

Collaboration