La Syrie après Alep: consolidation du régime et fragmentation territoriale

10 mai 2017. À partir de 18:30 | Conférence | Anglais | IEMed, Barcelona
slideshow image

La chute d’Alep-Est en décembre 2016 a renforcé la position militaire du régime syrien et de ses alliés et a ravivé la dynamique du conflit dans trois domaines principaux. Dans l’ouest du pays, les loyalistes ont consolidé leur pouvoir grâce à de nouvelles offensives militaires, des accords de reddition et des déplacements. Dans le nord de la Syrie, le YPJ kurde et ses forces démocratiques syriennes sont au centre d’un jeu de pouvoir complexe entre le régime, la Russie, les États-Unis et la Turquie. Et au sud, nous trouvons une « course à l’est » livrée entre les rebelles soutenus par les États-Unis / la Jordanie et les forces loyalistes essayant d’être les premiers à atteindre les fiefs de l’État islamique dans la vallée de l’Euphrate. Plutôt que d’aller vers une solution politique, le récent accord d’Astana sur les «zones de sécurité» devrait être considéré comme faisant partie de ce Grand Jeu.

Le séminaire est donné par Thomas Pierret, docteur en sciences politiques et sociales de Sciences Po Paris. Il est également professeur d’islam contemporain à la School of Literatures, Languages and Cultures de l’Université d’Edimbourg et chercheur spécialisé en politique et sociologie de l’islam moderne, en éducation islamique, en islam et en économie moderne, en sectarisme et en islam dans les médias, entre autres. Il effectue actuellement des recherches sur la sociologie du leadership insurgé en Syrie.

Speakers


Modératrice

Laura Huici

Professeur Universitat de Barcelona
Orateur

Thomas Pierret

Docteur CNRS

Collaboration


Photos


slideshow image