Repenser le transnationalisme avec les envois de fonds collectifs

2 novembre 2016. À partir de 18:30 | Conférence | Anglais | IEMed, Barcelona
slideshow image

L’action transnationale de groupes d’étrangers au profit des peuples d’origine est un exemple de pratiques transnationales. Cette recherche s’appuie sur une étude comparative de trois groupes d’immigrants: les Algériens et les Berbères marocains en France et les Punjabis indiens au Royaume-Uni et apporte un éclairage nouveau sur les dynamiques transnationales, proposant une nouvelle approche de l’étude du transnationalisme. En particulier, il se concentre sur la temporalité des pratiques transnationales et comment elles s’entrelacent avec la transformation sociale dans les zones d’origine, ainsi qu’avec l’intégration dans les contextes d’accueil.

Cependant, la littérature académique s’est jusqu’à présent concentrée sur les groupes transnationaux de migrants et leurs pratiques, sans prendre en compte un éventail plus large d’acteurs qui sont également essentiels dans ce domaine: migrants, non-migrants, acteurs de la société civile, des organisations internationales, des autorités locales et des ministères, etc.

Thomas Lacroix, docteur en géographie et sciences politiques de l’Université de Poitiers. Il est membre chercheur du laboratoire de recherche MIGRINTER (CNRS – U. De Poitiers), spécialisé dans l’étude des migrations internationales et des relations interethniques. Son domaine de recherche couvre la relation migration-développement, les théories de la migration et du transnationalisme, la mémoire de la diaspora, le commerce ethnique et le transnationalisme associatif et familial. Il est également chercheur associé à l’IMI (International Migration Institute – U. Oxford), coordinateur adjoint de la revue Migration Studies et co-directeur du master Migration internationale et société (U. de Poitiers).

Speakers


Modératrice

Alisa Petroff

Chercheuse UAB
Orateur

Thomas Lacroix

Chercheur Université de Poitiers

Collaboration


Photos


slideshow image