VIe Conférence des gouverneurs des banques centrales méditerranéennes. Les banques centrales en première ligne de la crise du COVID-19 : résister à la tempête, stimuler la reprise. Une vue des pays méditerranéens

28 juin 2021. À partir de 10:00  à 13:45 | Conférence | Anglais | Français | Online
slideshow image Photo by cmophoto.net on Unsplash

Cette conférence est la sixième édition d’une initiative conjointe qui vise à renforcer davantage les liens entre les banques centrales de la région méditerranéenne en favorisant un dialogue global sur la situation économique et financière de la région méditerranéenne, principalement du point de vue des gouverneurs des banques centrales méditerranéennes. 

Après des éditions passées à Rabat, Barcelone, Tunis et Madrid, la réunion devient virtuelle et compte cette année la participation de 10 banques centrales de la région méditerranéenne, en plus de la Banque centrale européenne, représentée par leurs gouverneurs et hauts fonctionnaires.

Au cours de la première session, les participants échangent sur les réponses de politique monétaire à la crise du COVID-19 dans la région méditerranéenne. L’impact de la crise sur les pratiques des banques centrales dans la région méditerranéenne est également discuté, ainsi que les nouveaux outils politiques déployés pour faire face aux conséquences de la pandémie aux niveaux financier et économique. Les impacts à long terme des choix des banques centrales en termes de stabilité macroéconomique et financière, de risques opérationnels et de tendances inflationnistes sont débattus par les gouverneurs des banques centrales d’Espagne, d’Algérie, d’Italie, de Libye et du Portugal.

La deuxième session est consacrée au rôle des banques centrales dans l’alignement de la reprise économique post-pandémique avec les principes du développement durable dans la région. Comment les préoccupations liées au changement climatique correspondent-elles aux mandats des banques centrales ? Comment prendre en compte les considérations liées au changement climatique dans les différentes fonctions des banques centrales : supervision prudentielle, politique monétaire ou gestion des réserves ? Comment les politiques macro-financières peuvent-elles promouvoir une relance verte, numérique et durable dans la région ? Telles sont les questions qu’abordent les Gouverneurs et hauts représentants des banques centrales de Tunisie, d’Egypte, de Grèce, du Maroc et de Malte au cours de cette session prospective.

Collaboration