Sea of words logo

La voix des jeunes

Nous donnons la parole aux jeunes pour promouvoir l’échange de récits et contribuer à une culture de la compréhension, de la paix et du dialogue dans la région euro-méditerranéenne.

Ce programme crée des espaces de rencontres interculturelles entre les jeunes pour promouvoir les échanges d’expériences et d’idées entre pairs, identifier les valeurs partagées dans la région et surmonter les stéréotypes qui nous séparent. Ce faisant, il vise à doter les jeunes d’outils leur permettant de jouer un rôle pertinent dans les sociétés futures et de promouvoir activement les valeurs de diversité et de coexistence dans la zone euro-méditerranéenne.

Le programme comprend des débats périodiques entre jeunes sur les questions brûlantes de la région euro-méditerranéenne, notamment l’extrémisme violent, les discours de haine et la migration.  

Il comprend également un concours adressé aux jeunes de la zone euro-méditerranéenne âgés de 18 à 30 ans et intitulé Une mer de mots. Organisé en collaboration avec la Fondation Anna Lindh et ses réseaux nationaux, ce concours encourage le dialogue interculturel et l’échange de connaissances à travers la narration des expériences et des préoccupations des jeunes. Depuis 2008, chaque édition s’articule autour d’un thème différent, comme l’égalité des sexes, le développement durable, la démocratie et la citoyenneté, la radicalisation ou le changement climatique.

Dans ces histoires courtes, les jeunes ont la possibilité d’exprimer librement leurs idées, leurs perceptions, leurs préoccupations et leurs espoirs, les différentes traditions locales et internationales étant ainsi reflétées. Lors de la XIIIe édition du concours, environ 3 000 œuvres ont été reçues avec un bon équilibre entre le Nord (47 %) et le Sud (53 %) de la Méditerranée. À chaque édition, un jury international sélectionne de 10 à 20 textes et offre aux finalistes l’opportunité de participer à une expérience interculturelle à Barcelone. Cet échange comprend des ateliers littéraires, des visites culturelles et une cérémonie de remise des prix, à laquelle participent des personnalités éminentes de différents domaines.

L’édition 2020

Les jeunes face au changement climatique en Méditerranée et l’Agenda 2030 du développement durable

Alors qu’il ne reste plus que 10 ans pour empêcher les dommages irréversibles causés par le changement climatique (réunion de haut niveau des Nations unies sur le climat 2019), les jeunes sont parmi ceux qui réclament le plus ouvertement un changement de cap. Bien que le changement climatique ait un impact au niveau mondial, la Méditerranée, deuxième zone la plus riche en biodiversité de la planète, est l’une des principales zones touchées.

La 13e édition de ce concours littéraire de la jeunesse souhaite écouter les jeunes du Nord et du Sud de la Méditerranée pour connaître leurs expériences et leurs émotions concernant le changement climatique et les défis qu’il pose à l’humanité ; pour entendre leurs idées et leurs recommandations en vue de contrer le changement climatique conformément à l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Information clé


L’appel a été clôturé le 24 mai 2020.

Nous avons reçu 138 histoires écrites par des jeunes de 30 pays euro-méditerranéens.

Le concours accueille des histoires écrites dans l’une des langues officielles des pays euro-méditerranéens :
Albanie, Algérie, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Chypre, République tchèque, Danemark, Égypte, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Jordanie, Lettonie, Liban, Libye , Lituanie, Luxembourg, Malte, Mauritanie, Monaco, Monténégro, Maroc, Pays-Bas, Palestine, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Syrie, Tunisie, Turquie et Royaume-Uni.

Finalistes


Lauréats

(1ere prix)

The Silence of the Mountain Peaks

Jonathan Ezio Olandi (Italie)

(2eme prix)

Look at the Voices

Anja Tomljenović (Croatie)

(3eme prix)

Life After Death

Marwa Melhem (Syrie)

Autres finalistes

I Do Not Forget

Marios Diakourtis (Chypre)

It All Used to Be Different

Karlo Roginek (Croatie)

The Riverman

Abdullah Adel Ali Mansour Darwiah (Egypte)

Ascension

Anne Rospabé (France)

The Chronicle of Exacerbating Gaia

Maia Zennie (Liban)

Out of Sight, Out of Mind

Joanna Broniewska (Pologne)

Shatt El Salam District

Wennes Ben Naya (Tunisie)


Aucun résultat trouvé

Co-organisé avec