Un panel de spécialistes du monde arabe et méditerranéen débat à Madrid sur les nouveaux objectifs qui guideront la coopération espagnole dans la région

25 avril 2023 | Corporate news

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, a clôturé hier le séminaire « Tendances et défis de la coopération au développement en Méditerranée », un forum qui veut contribuir à définir la nouvelle stratégie de la Coopération espagnole avec ses partenaires du Sud Voisinage pour que – selon les mots du ministre – « la stabilité et la prospérité de la Méditerranée soient plus effectives, aient plus d’impact ».

La rencontre, organisée par l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) avec la collaboration de l’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed), s’inscrit dans le processus entrepris par la Coopération Espagnole pour renouveler « MASAR « , sa stratégie de coopération avec la région, afin d’assimiler l’expérience et les leçons apprises jusqu’à présent et de renouveler son programme régional principal.

José Manuel Albares lors de la séance de clôture à Madrid.

Le séminaire s’est déroulé à la Casa Árabe (Madrid) pendant deux jours de travail au cours desquels des représentants des principaux acteurs de la coopération, des universités et des institutions du monde arabe et de la Méditerranée, tels que l’Union européenne, l’Union pour la Méditerranée, l’OCDE ou l’Anna Fondation Lindh, entre autres. Ils ont discuté de la dimension régionale des défis mondiaux actuels, ainsi que des domaines prioritaires potentiels de coopération dans la région.

Le président exécutif de l’IEMed, Senén Florensa, à l’ouverture du séminaire.

Conclusions préliminaires

La directrice de Coopération avec l’Afrique et l’Asie de l’AECID, Carmen Magariños, a présenté quelques conclusions préliminaires du séminaire (en espagnol).