Med Dialogues +2030. L’activisme environnemental dans la région du sud et de l’est de la Méditerranée : le rôle des jeunes en tant que moteurs du changement

21 juillet 2021. À partir de 18:00  à 19:15 | Workshop | Anglais | Français | Online
slideshow image Tunisian youth participate in a climate strike rally calling for environmental change in Tunis,Tunisia November 22, 2019. REUTERS/Zoubeir Souissi

L’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed), en collaboration avec le Bureau de Barcelone du Club de Rome et la Fondation « La Caixa », organise un cycle de six conférences (Med Dialogues +2030) se déroulant entre mai et novembre 2021. Dans le cadre du cycle intitulé « La route vers une Méditerranée plus durable et résiliente au changement climatique », différents acteurs et parties prenantes du sud et de l’est du bassin méditerranéen, y compris des experts, des universitaires, des décideurs politiques et des représentants de la société civile, débattent sur la mise en œuvre actuelle des objectifs climatiques et environnementales dans la région méditerranéenne dans le cadre de l’Agenda 2030.

Alors que l’urgence climatique s’est intensifiée ces dernières années, de plus en plus de jeunes élèvent la voix pour exiger une action climatique et environnementale plus forte au nom de la justice mondiale. Inspirés par l’exemple donné par Greta Thunberg et d’autres jeunes militants qui ont lancé le mouvement #FridaysForFuture, des jeunes de nombreux pays du monde ont défilé dans les rues pour exhorter les pouvoirs publics à agir sur une question qui les touche directement à long terme. Faisant un usage stratégique de leur autorité morale et de leurs réseaux de médias sociaux pour mobiliser leurs semblables, ils ont réussi à faire entendre leur voix, à s’engager auprès de la population et à influencer l’agenda climatique mondial, national et local, au point que l’on considère désormais comme de puissants moteurs de changement.

La région méditerranéenne n’a pas fait exception dans la montée de l’activisme des jeunes pour le climat et l’environnement. De Rabat à Athènes, en passant par Marseille, Tunis ou Barcelone, de jeunes militants méditerranéens sont descendus dans la rue pour dénoncer l’inaction face à la crise climatique, dans une région particulièrement vulnérable au changement climatique et à la dégradation de l’environnement. Au-delà des manifestations avec une couverture médiatique, ils ont été à l’avant-garde d’un mouvement populaire croissant, créant des associations, des organisations et des réseaux reliant de jeunes militants des deux rives de la mer Méditerranée.

Comprendre le rôle des jeunes en tant que moteurs du changement est crucial pour développer des approches associant les jeunes militants au processus d’élaboration des politiques tout en profitant de leur énergie pour mobiliser la société vers la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Il est également essentiel de comprendre les défis auxquels ils sont confrontés pour les responsabiliser en tant qu’acteurs importants du débat public dans les pays de la région méditerranéenne où ils ne sont pas considérés comme tels.

Speakers


Modérateur

Miquel Rodríguez

Commissaire pour l’Agenda 2030 Ajuntament de Barcelona
Oratrice

Hajar Khamlichi

Présidente MYCN

Coorganisation


Cycle