KHALED: installation artistique de Martí Santcliment

15 octobre 2021- 17 octobre 2021. À partir de 13:00  à 18:30 | Conférence | Catalan | Manresa
slideshow image Clàudia Serrahima

Cette installation artistique, inaugurée à la Fira Mediterrània de Manresa en octobre de 2021, est basée sur l’expérience et le témoignage de sept artistes migrants et réfugiés de divers pays qui racontent leurs propres parcours de réfugiés.

L’IEMed coproduit « Khaled : Path of Refuge » de Martí Sancliment en collaboration avec Neandertal Records. L’installation reçoit le soutien de la mairie de Barcelone et a reçu le prix La Filadora 2021. Elle s’articule autour de l’idée de refuge dans le monde contemporain en utilisant le témoignage d’artistes migrants et réfugiés de septembre de divers pays méditerranéens. L’installation est maintenant part du Festival Entranyes à Olot (22-24 octobre 2021).

L’installation propose au visiteur une visite libre et gratuite qui lui permet de connaître et de prendre contact avec chacune de ces expériences et témoignages. Nous proposons le refuge comme un besoin universel et partagé : le besoin que nous avons tous de construire et de générer des espaces sûrs, des espaces d’écoute, d’estime et d’accueil. Chacune des expériences est racontée à travers un langage artistique différent. Ainsi, c’est à travers le son, l’audiovisuel, la musique, les arts plastiques et l’éclairage que le visiteur peut progressivement reconnaître chacune des expériences et expériences réelles qui sont racontées dans l’installation.

Au total, six îlots ou blocs composent le dispositif d’installation. Chacune de ces îles contient un ou plusieurs témoins. Les blocs qui composent l’installation ont été construits avec des gravats et des matériaux recyclés : déchets, excès de matière et invisibles, sédiments du système.

Chaque île fait référence à l’un des témoins ayant participé au projet. Ainsi sont représentés des refuges possibles, mais aussi la difficulté de les trouver ou de les construire, ainsi que de multiples violences, peurs et désirs.

Coproduction