Editorial

Défense de l’information 

Certains journalistes du sud de l’Europe ou d’Afrique du Nord dénigrent parfois leurs pays ou leurs sociétés, comme s’il s’agissait d’une habitude sans conséquence, d’un exercice gratuit. D’autres exercent avec quelques difficultés et risques la fonction critique qui incombe à la presse de toute société moderne. A travers ces quelques pages, nous misons sur la force de l’écriture, le besoin d’émettre des jugements sereins, conscients qu’un journaliste est, dans une certaine mesure, une sorte de juge. 

Henry Luce, fondateur de Time, expliquait en 1938 : « Il est difficile, très difficile, d’atteindre l’objectivité. Ce que je demande à mes journalistes, c’est de l’honnêteté ». Nous pourrions affirmer que quelques soixante ans plus tard, nous avons régressé, de ce côté de l’Atlantique, par rapport à l’Amérique de 1938. Il s’agit parfois d’informations biaisées, ou encore du ton amer avec lequel on écrit. A l’autre extrême, l’information véridique, confirmée, nécessaire, a des difficultés pour s’ouvrir un chemin et doit conquérir jour après jour ses espaces de liberté. 

La prudence, l’aspiration à l’objectivité, c’est-à-dire l’honnêteté, devraient remplacer peu à peu ce journalisme obséquieux ou insultant. Chez AFKAR/IDEES nous tenterons d’éviter les discrédits non fondés et les hommages au pouvoir. Nous voulons, à l’instar de bien d’autres, introduire un journalisme qui explique les choses, ce qui se passe dans la rue, pour suivre la proposition de l’abbé Marchena. Un journalisme analytique, aidant les sociétés à se connaître les unes les autres et à se connaître elles-mêmes. Le mur d’ignorance qui a existé entre les espagnols et les maghrébins est inexplicable. Une revue qui étudie les phénomènes culturels, mais surtout leur traduction économique et sociale, est un service utile. La société espagnole souffre d’un excès de suffisance, d’ignorance sur le Maghreb. Dans les sociétés maghrébines, abondent les stéréotypes sur l’Espagne. Il est urgent de parler de la législation sur le voile en France, ou des droits de l’homme en Tunisie. Le mouvement doit cependant se démontrer en marchant. La modernité d’un pays repose sur la multiplicité des contacts, sur la complexité du tissu créé par la société. 

Quelques exemples : un système de garanties juridiques pour l’épargne à long terme au Maroc ou en Algérie, provenant des émigrés et à des fins productives ; un mécanisme viable sur la propriété de la terre, avec des cadastres fiables ; une étude sur le Maroc et l’Algérie dans la zone euro: dans le cas contraire, il sera difficile d’assurer la prospérité des compagnies, qu’elles soient nationales ou étrangères face au déséquilibre des taux d’intérêt ; l’adoption et l’extension d’un visa européen pour les immigrés. Nous pensons que tous ces exemples doivent être réorientés, mais sans repartir à zéro. 

La relation entre l’Europe et le Maghreb repose sur une demande de bon voisinage : en matière de travail, de technologie, de commerce, de démographie, d’énergie. Elle suppose un besoin de transparence, d’information, de gouvernabilité. L’effort d’AFKAR/IDEES réussira s’il contribue à établir une relation durable, périodique, fondée sur ce voisinage. La proximité entre l’Espagne et le Maghreb doit se traduire par un échange de valeurs et de modes de vie. Le désir d’avancer de tant d’européens purgés par leurs échecs, instruits par leurs erreurs.

Continuité et changement :

Juan Montabes Javier Jordán Inmaculada Szmolka

L'inclusion dans l'agenda politique espagnole des affaires relatives au Maghreb, n'est pas une question de nouvelle date ni est née ces dernières années. Depuis la moitié du XIXème siècle, un des axes de la politique extérieure espagnole, de ses acteurs et gouvernants, a été ce que, aujourd'hui, nous considérons le Maghreb arabe. Néanmoins, les hasards de la vie politique de ces dernières 150 années, a eu comme résultat, l'inégalité de l'importance des partis, dans les différentes périodes vécues, et a donné lieu à des longues étapes où les stratégies et les conduites militaires, ont pris le devant sur la politique et sa capacité de négociation et adaptation aux exigences de la vie civile, et de ses principaux protagonistes et interlocuteurs.  En 1860, le dirigeant conservateur Cánovas del Castillo, dans ses « Notes sur l'histoire du Maroc » concluait sur le type de relations, que, le destin et l'histoire avaient octroyé à l'Espagne au nord d...

Lire la suite

La Catalogne et le Maghreb après Pujol

Gemma Aubarell

Au cours des deux dernières décennies, la Catalogne est parvenue à développer un intérêt continu pour la projection extérieure dans la région méditerranéenne. Intérêt qui est lié à l'emplacement géographique et aux intérêts de la Catalogne en Europe et qui, depuis le départ, s'est consolidé dans le domaine occidental de la région euro-méditerranéenne. Le sud de l'Europe et le Maghreb sont ainsi devenus l'épicentre d'une grande partie de la stratégie de la projection extérieure catalane, stratégie qui, loin de se limiter aux institutions officielles, s'est consolidée à l'échelon local et des différents interlocuteurs économiques et civils. Ce contexte aide à acheminer les nouveaux scénarios naissant de la clôture d'un cycle politique en Catalogne, dans la conviction de l'importance du dossier méditerranéen au regard de l'ensemble de la projection catalane.  Pourtant, cette consolidation méditerranéenne coïncide à l'heure actuelle avec...

Lire la suite

Politique d’immigration

Manuel Pérez

La Délégation du gouvernement pour les étrangers et l'immigration vient de publier son Bilan 2003, qui constate que l'année dernière s'est achevée avec une augmentation de 24 % du nombre d'étrangers ayant une carte ou un permis de séjour en vigueur. Selon le rapport, le nombre de rapatriements d'étrangers en situation illégale réalisés au cours de l'année a augmenté de 20 % par rapport à 2002. AFKAR/IDEES a eu l'occasion de dresser un bilan de la situation avec Manuel Pérez, directeur général des étrangers, au sein du Ministère de l'Intérieur. AFKAR/IDEES : Quels sont les progrès de l'Espagne et de l'Union européenne en matière d'immigration ? MANUEL PEREZ : L'Espagne a été capable, à l'encontre de ce que tout le monde pensait, de mettre en marche une politique permettant d'assimiler la réalité de l'entrée de personnes provenant de l'étranger. La preuve évidente est que l'année dernière, le nombre de résidents étrangers s'est accru de...

Lire la suite

Espagne – Maroc : un partenariat fecond est-il possible ?

Khalid Naciri

Poser la question en termes d’interrogation sur la possibilité ou non d’une synergie productive entre l’Espagne et le Maghreb c’est laisser entendre qu’il existe, valeur aujourd’hui, de réels problèmes en la matière.  Précisons d’emblée que tout en constatant les sérieux retards et les innombrables obstacles se dressant devant la concrétisation de ce partenariat, nous ne croyons absolument pas qu’il s’agisse là d’un slogan démagogique, d’une utopie inconsistante ou d’une démarche futile. Ce partenariat est nécessaire et pos...

Pour des échanges plus équitables entre le Nord et le Sud

Souad Triki

Les problèmes soulevés par les échanges entre le Nord et le Sud de la Méditerranée, sont généralement dominés par les problématiques de conflits, dont principalement la situation au Moyen Orient, la guerre d’Irak, ainsi que par les préoccupations de paix, de stabilité et de démocratie dans la région. Alors que les questions relatives aux conditions des échanges économiques du partenariat euro-méditerranéen semblent rester encore l’apanage des spécialistes, des élites et des gouvernants, la société civile à défaut d’accès à l’information de ce chapitre, rebondit en donnant la priorité aux questions politiques. Le partenariat économique, s’avère pourtant l’un des aspects où les positions et le débat demeurent des plus controversés entre les deux rives, notamment en ce qui concerne la nature des échanges Nord-Sud et de leurs impacts sur le développement durable et équilibré de la région.  Doutes sur le partenariat euro-medit...

Lire la suite

Dialogue interculturel : pédagogie de la diversité en action

Assia Bensalah

Co-présidente du Groupe Consultatif de haut niveau sur le dialogue interculturel dans le bassin de la Méditerranée, Assia Bensalah Alaoui est l’une des personnalités les plus importantes en matière de dialogue interculturel. Professeur à l’Université Mohammed V et Directrice de Recherche du Centre d’Etudes Stratégiques à Rabat, Bensalah Alaoui est aussi l’une des principales spécialistes en droit et qui possède une grande connaissance de tous les thèmes qui concernent les femmes. AFKAR/IDEES a pu parler avec elle du rapport présenté par ce Groupe et l’interroger sur le projet euro-méditerranéen et les questions d’actualité qui concernent les peuples des deux rives de la Méditerranée.  AFKAR/IDEES : Nous venons de vivre une période difficile en raison de la situation internationale. Jusqu’à quel point cela a-t-il touché le travail du Groupe Consultatif de Haut Niveau sur le Dialogue Interculturel dont vous êtes la co-présidente ? ...

Lire la suite

Espagne-Maroc, regards croisés :oublions le passé et parlons d’avenir

Domingo del Pino

Gouvernements, hommes politiques, chefs d'entreprises, banquiers, intellectuels, arabisants, hispanistes, académiciens et journalistes se plaignent souvent de l'influence négative des mauvaises perceptions mutuelles sur les relations hispano-marocaines. Ils font référence au traitement réservé par les médias aux épisodes et aux conflits qui jonchent ces relations. Ce reproche est tellement réitératif que cela vaut la peine de tenter d'éclaircir le jour sous lequel nous nous voyons, l'origine de ces présumées mauvaises perceptions et leur véritable influence sur les relations bilatérales.  Première observation : il est surprenant de constater l'insistance, qui dans le cas des Marocains semble être quelquefois une obsession, pour considérer comme un cas d'étude séparé le caractère de ces regards croisés entre l'Espagne et le Maroc. L'idée peut paraître exagérée, puisque tous les pays sont soucieux de leur image à l'étranger et que celle-ci fa...

Lire la suite
Autres numéros
afkar/ideas
Femme et changement social dans le monde arabe
afkar/ideas
Tunisie : démocratie ou autoritarisme?
afkar/ideas
Le Sahel, l’autre frontière de l’Europe
afkar/ideas
Pandémie et Autoritarisme
afkar/ideas
Nouveau bras de fer de la rue
afkar/ideas
Migrants dans les pays arabes
afkar/ideas
Facteurs de changement en Algérie
afkar/ideas
Processus et lieux de radicalisation
afkar/ideas
Sexualité et changement social
afkar/ideas
Le futur d’Israël et Palestine
afkar/ideas
Camps de réfugiés, une question en attente
afkar/ideas
Journalisme et guerre
afkar/ideas
La Syrie : l’art et la guerre
afkar/ideas
Minorités et frontières dans le monde arabe
afkar/ideas
Où va la Turquie ?
afkar/ideas
Musulmans d’Europe
afkar/ideas
Chaos croissant en Libye
afkar/ideas
Arabie saoudite: nouveau roi, nouvel ordre
afkar/ideas
Rusia avanza hacia el Mediterráneo
afkar/ideas
Guerra Fría en Oriente Medio
afkar/ideas
Lucha contra el terror
afkar/ideas
Contra el terrorismo del « Estado Islámico »
afkar/ideas
¿Qué hacer en Oriente Medio?
afkar/ideas
Nuevo jaque a la democracia
afkar/ideas
Gana el consenso democrático en Túnez; en Egipto se impone la autoridad
afkar/ideas
Irán, última gran oportunidad
afkar/ideas
Revolución, futuro incierto
afkar/ideas
La tragedia de los refugiados sirios
afkar/ideas
Revolución año II
afkar/ideas
Líderes emergentes en el mundo árabe
afkar/ideas
Jóvenes democracias
afkar/ideas
Egipto, transición confusa
afkar/ideas
¿Hasta cuándo Siria?
afkar/ideas
Tres victorias islamistas
afkar/ideas
Árabes año cero, nueva era constitucional
afkar/ideas
Sublevaciones árabes
afkar/ideas
El despertar árabe
afkar/ideas
Golfo arábigo
afkar/ideas
Revolución digital en el Mediterráneo
afkar/ideas
Israelíes y palestinos, 62 años después / Fondos soberanos: más allá del petróleo
afkar/ideas
Musulmanes de Europa / Energías limpias
afkar/ideas
Egipto busca su futuro / Semestre europeo
afkar/ideas
Desafíos a la seguridad / Fiebre electoral
afkar/ideas
Turquía-Unión Europea-EE UU ante Oriente Próximo / Energía en tiempos de crisis
afkar/ideas
¿Hacia dónde va el mundo musulmán? / Cómo resistir a la crisis en el Magreb
afkar/ideas
Obama: Estados Unidos –y el mundo– cambian / Banca islámica ante la crisis financiera
afkar/ideas
Europa reconsidera sus políticas de inmigración
afkar/ideas
Energía y carrera de armamentos: Argelia, Libia, Marruecos compiten en la región
afkar/ideas
Políticas migratorias / Relaciones euromediterráneas, una visión del Sur
afkar/ideas
China busca el Magreb / Marruecos frente a la globalización
afkar/ideas
Oleaje en el Mediterráneo
afkar/ideas
Al Qaeda amenaza al Magreb / Marruecos-Unión Europea, la relación avanza
afkar/ideas
Turquie dans l’Union européenne / Espagne : équilibre entre l’Algérie et le Maroc. Relations économiques Nord-Sud
afkar/ideas
Imams en Europe / Développement économique intégré au Maghreb / ​​Moyen-Orient
afkar/ideas
Un Maghreb sans frontières
afkar/ideas
Immigration africaine : l’Europe cherche des solutions / Le Maghreb revoit son passé / Modèles de développement économique
afkar/ideas
Education en Méditerranée / Tremblement de terre au Moyen-Orient
afkar/ideas
Nouveaux médias arabes / Résultats du Sommet euro-méditerranéen / Alliance des civilisations
afkar/ideas
Femmes dans le monde arabe / Régions du Maghreb
afkar/ideas
Rodríguez Zapatero : En novembre 2005, Barcelone signifiera plus et un meilleur partenariat / L’émergence du Maghreb / ​​Printemps arabe ?
afkar/ideas
Les Berbères aujourd’hui / Barcelone + 10 / Bush, nouveau mandat
afkar/ideas
Initiatives pour le Sahara / Réformes éducatives au Maghreb
afkar/ideas
Jeunes Marocains : emploi, rêves, migrations…
afkar/ideas
Maghreb, démocratie et stabilité : la quadrature du cercle est possible
afkar/ideas
5+5