n.59 Facteurs de changement en Algérie

Editorial

Ce numéro clôture sa rédaction à la veille des élections au Parlement européen, des élections plus que transcendantes où l’avenir de l’Europe est en jeu, surtout dans un contexte d’essor de l’euroscepticisme. Cependant, ce dilemme quasi existentiel de l’Union ne répond pas aux préoccupations exprimées par les Européens dans le dernier Eurobaromètre de 2019.

Le 68 % des personnes interrogées dans l’UE-27 considère que leur pays a tiré profit de son appartenance à l’Union et l’avenir de l’UE se retrouve une fois encore relégué derrière d’autres sujets à plus grande portée : économie et chômage des jeunes, qui cette fois-ci devancent clairement des sujets tels que l’immigration, la sécurité, les frontières ou le terrorisme. De ce fait, on perçoit un changement dans les préoccupations des citoyens, et les jeunes considèrent l’environnement comme l’un des problèmes les plus urgents en Europe. Ainsi, malgré les discours qui se centrent sur l’immigration et la sécurité afin d’attirer les votes, des questions telles que le réchauffement climatique ou la protection des droits de l’homme entrent à l’ordre du jour avec un poids plus important qu’il y a quelques mois. Ces élections serviront peut-être à rappeler aux citoyens européens les vertus, au-delà des carences, et la nécessité de l’intégration européenne face aux défis mondiaux.

En revanche, sur la rive sud, l’Europe reste la grande absente. Il en a été ainsi en 2011 face au Printemps arabe et il en est ainsi face aux mouvements de protestation pour le changement politique qui secouent l’Algérie et le Soudan. La prudence et les réserves ont caractérisé les déclarations des gouvernements occidentaux. La perspective d’une déstabilisation de l’Algérie, d’où provient un tiers des importations européennes de gaz naturel, perçue depuis des années comme un garant de la sécurité dans un environnement régional très instable, inquiète les chancelleries européennes qui, une fois encore, semblent préférer la stabilité en échange de liberté. Le sort de l’Algérie doit sans doute poser entre les mains des Algériens qui, contrairement aux manifestants de 2011, ne voient pas l’Europe comme un garant de protection. C’est l’une des leçons tirées de ce printemps. Mais des gestes de solidarité et d’aide à l’articulation populaire d’alternatives possibles pourraient servir comme un éperon positif pour ce processus.

Le Soudan, plus éloigné de l’orbite européenne, est en train de nous offrir une leçon de courage et de capacité organisationnelle. Un mouvement populaire est en train d’ébranler les fondations du système militaro-islamiste au pouvoir depuis trois décennies. Les attentes et l’impact potentiel sont énormes. Cependant, ce pays reste largement ignoré par les médias et les décideurs européens. C’est loin, peut-être, le Soudan, mais la guerre syrienne et le conflit israélo-palestinien ne le sont pas. Et pourtant, l’Europe reste la grande absente. L’avenir du bastion d’Idleb, avec le risque de nouveaux massacres et déplacements de population, les grands défis de la gestion d’un conflit qui ne finit pas, ni sur le front militaire ni avec le retour, à ce jour plus qu’impensable, de millions de réfugiés et de personnes déplacées, restent sans réponse. Tandis que l’Europe si nécessaire en Syrie, n’est même plus attendue. Sera-t-elle capable de revenir sur l’arène du conflit israélopalestinien, alors même qu’un médiateur honnête s’impose plus que jamais ? Si l’Algérie inquiète mais la prudence est de mise, dans le « conflit des conflits », l’Europe a été dans le passé une voix indispensable. Combien un rôle équilibré, raisonnable, qui ramène les parties à la négociation et la paix, est-il nécessaire aujourd’hui !

Nous le constatons également en ce qui concerne l’accord sur le nucléaire avec l’Iran. Les décisions unilatérales, les bravades testostéroniques et les tambours de guerre qui résonnent au Moyen-Orient ne peuvent être réduits au silence qu’avec la responsabilité et le bon travail des acteurs mondiaux pertinents. Si l’UE a été l’architecte de l’accord, elle est peut-être aujourd’hui la seule à avoir la capacité non pas de le sauver, mais d’éviter un mal majeur.

Pour toutes ces raisons, ces élections sont importantes. Une Europe plus déterminée et plus décisive sur la scène internationale pourrait surgir, maintenant que le parapluie américain n’offre plus d’abri, et ainsi forger une stratégie unifiée et autonome pour que l’Europe revienne dans la région avec la force nécessaire.

Autres numéros
afkar/ideas
Le Sahel, l’autre frontière de l’Europe
afkar/ideas
Pandémie et Autoritarisme
afkar/ideas
Nouveau bras de fer de la rue
afkar/ideas
Migrants dans les pays arabes
afkar/ideas
Facteurs de changement en Algérie
afkar/ideas
Processus et lieux de radicalisation
afkar/ideas
Sexualité et changement social
afkar/ideas
Le futur d’Israël et Palestine
afkar/ideas
Camps de réfugiés, une question en attente
afkar/ideas
Journalisme et guerre
afkar/ideas
La Syrie : l’art et la guerre
afkar/ideas
Minorités et frontières dans le monde arabe
afkar/ideas
Où va la Turquie ?
afkar/ideas
Musulmans d’Europe
afkar/ideas
Arabie saoudite: nouveau roi, nouvel ordre
afkar/ideas
Rusia avanza hacia el Mediterráneo
afkar/ideas
Chaos croissant en Libye
afkar/ideas
Guerra Fría en Oriente Medio
afkar/ideas
Lucha contra el terror
afkar/ideas
Contra el terrorismo del « Estado Islámico »
afkar/ideas
¿Qué hacer en Oriente Medio?
afkar/ideas
Nuevo jaque a la democracia
afkar/ideas
Gana el consenso democrático en Túnez; en Egipto se impone la autoridad
afkar/ideas
Irán, última gran oportunidad
afkar/ideas
Revolución, futuro incierto
afkar/ideas
La tragedia de los refugiados sirios
afkar/ideas
Revolución año II
afkar/ideas
Líderes emergentes en el mundo árabe
afkar/ideas
Jóvenes democracias
afkar/ideas
Egipto, transición confusa
afkar/ideas
¿Hasta cuándo Siria?
afkar/ideas
Tres victorias islamistas
afkar/ideas
Árabes año cero, nueva era constitucional
afkar/ideas
Sublevaciones árabes
afkar/ideas
El despertar árabe
afkar/ideas
Golfo arábigo
afkar/ideas
Revolución digital en el Mediterráneo
afkar/ideas
Israelíes y palestinos, 62 años después / Fondos soberanos: más allá del petróleo
afkar/ideas
Musulmanes de Europa / Energías limpias
afkar/ideas
Egipto busca su futuro / Semestre europeo
afkar/ideas
Desafíos a la seguridad / Fiebre electoral
afkar/ideas
Turquía-Unión Europea-EE UU ante Oriente Próximo / Energía en tiempos de crisis
afkar/ideas
¿Hacia dónde va el mundo musulmán? / Cómo resistir a la crisis en el Magreb
afkar/ideas
Obama: Estados Unidos –y el mundo– cambian / Banca islámica ante la crisis financiera
afkar/ideas
Europa reconsidera sus políticas de inmigración
afkar/ideas
Energía y carrera de armamentos: Argelia, Libia, Marruecos compiten en la región
afkar/ideas
China busca el Magreb / Marruecos frente a la globalización
afkar/ideas
Oleaje en el Mediterráneo
afkar/ideas
Al Qaeda amenaza al Magreb / Marruecos-Unión Europea, la relación avanza
afkar/ideas
Turquía en la Unión Europea / España: equilibrio entre Argelia y Marruecos. Relaciones económicas Norte-Sur
afkar/ideas
Jóvenes marroquíes: empleo, sueños, migraciones…
afkar/ideas
Magreb, democracia y estabilidad: se puede cuadrar el círculo