Editorial

afkar/idées se présente aux lecteurs maghrébins et européens avec la vocation d’apporter des idées favorisant le bon voisinage entre les habitants de l’une et de l’autre rive de la Méditerranée occidentale. Des idées pour la reconstruction d’un imaginaire commun, partagé, dans une perspective de modernité, de liberté et d’identité. Des idées pour les pouvoirs publics, mais aussi et surtout pour la société civile. Pour les artisans des relations entre l’Espagne d’une part, l’UE d’une autre part et le Maghreb : hommes politiques et diplomates, chefs d’entreprises et acteurs économiques, créateurs d’opinion, médiateurs culturels et professeurs d’université, organisations et institutions engagées dans la coopération. Dans une optique d’indépendance et de pluralité, et tenant compte des singularités culturelles et politiques régnant sur cette partie de la Méditerranée, afkar/idées mise sur le dialogue. Dialogue entre l’Europe et le monde arabe, pour éclaircir les malentendus, abandonner les stéréotypes et jeter les bases d’une politique de nouveau voisinage. Mais aussi dialogue entre Maghrébins, qui doivent mieux se connaître, parler et transformer en réalité politique tangible, et attrayante pour les investisseurs étrangers, l’idée d’un Maghreb uni. 

afkar/idées est une initiative conjointe issue de la coïncidence entre Estudios de Política Exterior SA et l’Institut européen de la Méditerranée (IEMed), et de la volonté de ces deux institutions de s’engager dans un projet journalistique original, ouvert à la collaboration de tous les maghrébins, espagnols et européens qui ont quelque chose à apporter à la construction d’un nouveau type de voisinage. Les liens que l’IEMed a tissés depuis Barcelone, ses complicités avec les sociétés civiles du monde arabe, ces quinze dernières années, ainsi que le professionnalisme démontré par Estudios de Política Exterior, dans l’édition, depuis Madrid, d’un magazine s’employant à analyser les relations internationales, constituent le point de départ de cette initiative. Un résultat positif, qui a permis de drainer des volontés plurielles. afkar/idées, qui dans un premier temps est publiée tous les trimestres, se présente comme un lieu privilégié d’échange d’idées et une plate-forme de discussion sur l’avenir de nos sociétés et sur les relations entre nos pays. Elle aspire à répondre à certaines des questions que se posent l’Europe, la Méditerranée et les pays arabes sur leur place dans l’univers de la mondialisation et sur la possibilité d’une réponse à l’échelon régional, qui tienne compte des ressources, des marchés, des énergies culturelles et des projets politiques. afkar/idées voit le jour à un moment d’incertitude pour la Méditerranée et pour le projet européen lui-même. Mais elle naît aussi à l’aube de l’apparition d’une Constitution commune pour les 15 – et bientôt 25 – pays de l’Union. L’UE semble l’avoir compris, dès lors qu’elle donne une nouvelle impulsion au partenariat euro-méditerranéen, avec sa politique de nouveau voisinage. Rapprocher le Maghreb du projet européen doit se traduire, de la part de tous les acteurs en jeu et de l’UE elle-même, par une volonté politique plus assidue. C’est pourquoi, afkar/idées réclame de l’UE, dès son premier numéro, qu’elle accroisse l’attention portée à sa politique méridionale ; de l’Espagne, qu’elle développe sa capacité de leadership dans sa politique extérieure au sein de la Méditerranée occidentale ; et des pays du Maghreb, qu’ils reconnaissent que les bénéfices d’un pari unitaire sont plus importants que les sacrifices que suppose, pour certains d’entre eux, la résolution de leurs vieux litiges. 

La rédaction d’afkar/idées est modeste mais multiple : on la trouve à Casablanca, Rabat, Alger, Tunis, Barcelone et Madrid. Sur les deux rives de la mer, nous partageons certains principes qui nous portent à défendre des intérêts communs. Ces principes sont : que les sociétés ont plus de poids que ceux qui les gouvernent ; que le marché renforce l’efficacité et la transparence de ces sociétés ; qu’il n’y a pas de modernité sans effort éducatif, ténacité, recherche ou continuité dans la création ; que l’environnement propice à l’éducation, la recherche, la création et le développement d’un pays, ce n’est pas la liberté au sens abstrait, mais ce sont les libertés palpables : la liberté d’information, de réunion, d’association. Telles sont les idées – afkar – et tels sont les principes que nous tenterons d’impulser sur les rivages Nord et Sud de la Méditerranée.

Plan Baker : une proposition pour résoudre le plus vieux conflit du Maghreb

Vingt-huit ans après les accords tripartites de Madrid du 14 novembre 1975, le territoire du Sahara occidental attend toujours la célébration d’un référendum d’autodétermination consacrant son statut final. L’ancienne colonie africaine de l’Espagne se compose des territoires de Seguiet el Hamra au Nord et de Rio de Oro (Oued ed-Dahab) au Sud. Par ces accords, l’Espagne a confié l’administration du territoire au Maroc (Seguiet el Hamra) et à la Mauritanie (Rio de Oro), qui sont les deux pays qui invoquaient des droits sur le territoire, jusqu’à ce que les habitants de celui-ci puissent faire valoir leur autodétermination.  Le 6 novembre 1975, l’agonie du chef de l’Etat plaçant alors l’Espagne dans une situation interne délicate, le roi Hassan II organisa une marche pacifique de 350 000 volontaires vers ElAaiun, connue sous le nom de “ marche verte ”. Les dernières troupes espagnoles abandonnèrent le territoire le 26 février 1976 ;...

Lire la suite

Les économies maghrébines plus libéralisées ne craignent pas l’élargissement de l’UE

Chekib Nouira

Chekib Nouira, président de l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprise analyse les perspectives économiques pour le Maghreb face à l’élargissement de l‘ Union Européenne et les réformes mises en marche dans ces pays. AFKAR/IDEAS: Parmi les entrepreneurs maghrébins il existe une croissante inquiétude en ce qui concerne l’ouverture de l’Union Européenne vers l’Est. Dans quelle mesure croyez-vous que l’élargissement diminuera l’attention de l’UE vers la Méditerranée et sa rive sud et comportera de nouveaux défis pour les entreprises maghrébines?  CHEKIB NOUIRA: Oui ! C'est vrai ! Mais l'inquiétude varie selon le degré de libéralisation des économies. Les entrepreneurs tunisiens ou marocains, qui ont eu l'expérience de l'ouverture de leur marché sont moins inquiets qu'ils ne l'étaient il y a quelques années. Les plus optimistes qui sont souvent ceux qui se sont “mis à niveau” et qui sont les plus efficaces, pensent à l'é...

Lire la suite

L’Algérie dans l’attente de son prochain président

José Agag Deval

José Agag, économiste et politologue à l’université de Louvain, ancien cadre du secteur bancaire espagnol, et conseiller de grandes entreprises espagnoles pour leurs rapports avec le Maghreb, explique pour AFKAR/IDÉES les opportunités offertes par l’Algérie à l’Espagne. AFKAR/IDÉES : En avril 2004, des élections présidentielles vont avoir lieu en Algérie. L’actualité politique algérienne semble accaparée par cet événement. Quelles en sont les conséquences immédiates ?  JOSÉ AGAG : Les élections présidentielles, qui auront lieu en avril 2004, sont très importantes pour le pays. Pour la première fois, le parti du Front de Libération National (FLN) a choisi un candidat autre que le président dans l’exercice de ses fonctions. Cela va permettre de consolider le processus de démocratisation en Algérie, mais cette longue période préélectorale va également avoir un effet négatif de ralentissement, voire même d’apathie, sur les g...

Lire la suite

Augmenter l’investissement privé : le facteur clef d’une croissance plus rapide

Domingo del Pino

Les investissements privés constituent un élément essentiel pour atteindre une croissance économique rapide, créer des emplois et réduire les écarts de revenu par habitant entre les deux rives de la Méditerranée qui, selon l’un des participants, est la plus importante entre des régions du monde.  Organisé par l’Institut Européen de la Méditerranée et la Chambre de Commerce de Barcelone, la capitale catalane a accueilli le 29 et 30 septembre dernier la seconde édition du North African Business Forum (NABDF). Une centaine d’importantes personnalités des gouvernements de la région, d’entrepreneurs, de banquiers et d’enseignants ont répondu au rendez-vous pour débattre ensemble sur le sujet “ Les Investissements privés : la clef du développement ”.  Le préambule du second NABDF souligne que même si les cinq pays d’Afrique du Nord – Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc et Tunisie attirent de plus en plus d’investissements ét...

Lire la suite

Islam et Judaïsme : une expérience de 14 siècles

Simon Lévy

Les attentats du 16 mai 2003 ont fait voler en éclats une fausse image, celle d’une “ exception marocaine ” qui aurait préservé le Maroc des excès de l’islamisme violent. Pourtant en 1975 déjà le leader USFP Omar Benjelloun avait été assassiné par un commando islamiste.  En 1994, des islamistes avaient exécuté des touristes dans le hall de l’Hôtel Atlas Asni à Marrakech, et mitraillé –déjà– le cimetière juif de Casablanca. La même amnésie faisait que les milieux politiques et journalistiques refusaient de voir ce qui se passait dans les universités depuis les années 1980, la main-mise de l’intégrisme sur le mouvement étudiant, les “ procès islamiques ” clandestins qui condamnaient tels étudiants à avoir un bras cassé. Certes la justice avait fini par réagir. Du coup les étudiants condamnés étaient considérés comme “ prisonniers d’opinion ”, à l’instar des dernières vagues de condamnés “ de gauche ” de...

Lire la suite

Réforme de la Moudawana au Maroc

Amina Bouyach

Prôner l’égalité de l’homme et de la femme c’est s’attaquer, en premier lieu, aux tabous sociaux et contester les privilèges acquis par l’homme pour quelconques prétextes. L’hésitation, l’amalgame, et la démagogie furent de mise pendant de longues années autour d’une révision du statut personnel de la femme. Les recherches universitaires, surtout en sociologie et en droit, ont appelé à l’ijtihad, et à l’interprétation progressive pour “ défendre ” la modernisation du statut personnel au Maroc. L’amélioration de la condition de la femme au Maroc ne nécessite-t-elle pas une nouvelle vision des relations familiales ? Le statut personnel en vigueur ne constitue-t-il pas une entrave, et un grand obstacle à une évolution d’égalité entre les deux sexes? Aussi, les associations de femme et des droits de l’ homme se sont engagées dans une nouvelle stratégie de combat, celui de l’esprit de l’Islam et des conventions intern...

Lire la suite
Autres numéros
afkar/ideas
Femme et changement social dans le monde arabe
afkar/ideas
Tunisie : démocratie ou autoritarisme?
afkar/ideas
Le Sahel, l’autre frontière de l’Europe
afkar/ideas
Pandémie et Autoritarisme
afkar/ideas
Nouveau bras de fer de la rue
afkar/ideas
Migrants dans les pays arabes
afkar/ideas
Facteurs de changement en Algérie
afkar/ideas
Processus et lieux de radicalisation
afkar/ideas
Sexualité et changement social
afkar/ideas
Le futur d’Israël et Palestine
afkar/ideas
Camps de réfugiés, une question en attente
afkar/ideas
Journalisme et guerre
afkar/ideas
La Syrie : l’art et la guerre
afkar/ideas
Minorités et frontières dans le monde arabe
afkar/ideas
Où va la Turquie ?
afkar/ideas
Musulmans d’Europe
afkar/ideas
Chaos croissant en Libye
afkar/ideas
Arabie saoudite: nouveau roi, nouvel ordre
afkar/ideas
Rusia avanza hacia el Mediterráneo
afkar/ideas
Guerra Fría en Oriente Medio
afkar/ideas
Lucha contra el terror
afkar/ideas
Contra el terrorismo del « Estado Islámico »
afkar/ideas
¿Qué hacer en Oriente Medio?
afkar/ideas
Nuevo jaque a la democracia
afkar/ideas
Gana el consenso democrático en Túnez; en Egipto se impone la autoridad
afkar/ideas
Irán, última gran oportunidad
afkar/ideas
Revolución, futuro incierto
afkar/ideas
La tragedia de los refugiados sirios
afkar/ideas
Revolución año II
afkar/ideas
Líderes emergentes en el mundo árabe
afkar/ideas
Jóvenes democracias
afkar/ideas
Egipto, transición confusa
afkar/ideas
¿Hasta cuándo Siria?
afkar/ideas
Tres victorias islamistas
afkar/ideas
Árabes año cero, nueva era constitucional
afkar/ideas
Sublevaciones árabes
afkar/ideas
El despertar árabe
afkar/ideas
Golfo arábigo
afkar/ideas
Revolución digital en el Mediterráneo
afkar/ideas
Israelíes y palestinos, 62 años después / Fondos soberanos: más allá del petróleo
afkar/ideas
Musulmanes de Europa / Energías limpias
afkar/ideas
Egipto busca su futuro / Semestre europeo
afkar/ideas
Desafíos a la seguridad / Fiebre electoral
afkar/ideas
Turquía-Unión Europea-EE UU ante Oriente Próximo / Energía en tiempos de crisis
afkar/ideas
¿Hacia dónde va el mundo musulmán? / Cómo resistir a la crisis en el Magreb
afkar/ideas
Obama: Estados Unidos –y el mundo– cambian / Banca islámica ante la crisis financiera
afkar/ideas
Europa reconsidera sus políticas de inmigración
afkar/ideas
Energía y carrera de armamentos: Argelia, Libia, Marruecos compiten en la región
afkar/ideas
Políticas migratorias / Relaciones euromediterráneas, una visión del Sur
afkar/ideas
China busca el Magreb / Marruecos frente a la globalización
afkar/ideas
Oleaje en el Mediterráneo
afkar/ideas
Al Qaeda amenaza al Magreb / Marruecos-Unión Europea, la relación avanza
afkar/ideas
Turquie dans l’Union européenne / Espagne : équilibre entre l’Algérie et le Maroc. Relations économiques Nord-Sud
afkar/ideas
Imams en Europe / Développement économique intégré au Maghreb / ​​Moyen-Orient
afkar/ideas
Un Maghreb sans frontières
afkar/ideas
Immigration africaine : l’Europe cherche des solutions / Le Maghreb revoit son passé / Modèles de développement économique
afkar/ideas
Education en Méditerranée / Tremblement de terre au Moyen-Orient
afkar/ideas
Nouveaux médias arabes / Résultats du Sommet euro-méditerranéen / Alliance des civilisations
afkar/ideas
Femmes dans le monde arabe / Régions du Maghreb
afkar/ideas
Rodríguez Zapatero : En novembre 2005, Barcelone signifiera plus et un meilleur partenariat / L’émergence du Maghreb / ​​Printemps arabe ?
afkar/ideas
Les Berbères aujourd’hui / Barcelone + 10 / Bush, nouveau mandat
afkar/ideas
Initiatives pour le Sahara / Réformes éducatives au Maghreb
afkar/ideas
Jeunes Marocains : emploi, rêves, migrations…
afkar/ideas
Maghreb, démocratie et stabilité : la quadrature du cercle est possible
afkar/ideas
5+5